le blog (presque officiel ☺) des motards en colère

Accueil > blog > Hulot : porte claquée et courants d’air.

Hulot : porte claquée et courants d’air.

mercredi 29 août 2018

Et paf le ministre ! Voilà, comme ça, d’un coup, Nicolas Hulot tombe sa veste de ministre de l’écologie de façade et du mirage de la croissance verte… il était temps ! Il était temps que ce défenseur de la nature convaincu (à défaut d’être convaincant) réalise que la défense de l’environnement n’est absolument pas compatible avec le libéralisme économique effréné du président Macron qui mériterait le surnom de « Robin déboise » tant il ratiboise tout ce qui ne lui paraît pas immédiatement rentable.

Et alors, quel rapport entre Hulot, l’écologie et nous, défenseurs de la moto à la FFMC ?
D’abord, dès qu’il a été nommé ministre, la FFMC a écrit à Nicolas Hulot pour solliciter une rencontre afin de parler ensemble de moto et de l’alternative que notre mode de déplacement favori représente comme solution intéressante dans la question des mobilités urbaines au nom de laquelle le gouvernement nous relègue au même niveau que l’automobile. Un peu naïvement sans doute, nous nous étions dit qu’en tant qu’ancien motard passionné et toujours usager de deux-roues motorisé, Nicolas serait peut-être plus à l’écoute et sûrement moins dogmatique que les politiciens habituels auxquels la FFMC se frotte depuis près de quatre décennies. Hélas, le ministre Hulot n’a jamais répondu à nos demandes… mais peut-être que ses porte-serviette de cabinet ne lui ont jamais transmis non plus, va savoir…
Bref, il est parti et il a bien fait, la mascarade est terminée en ce qui le concerne, bonne route Nicolas !
Ensuite, reste la question de savoir qui va le remplacer et à quelle sauce on continuera d’être mangés ? Qui va devenir ministre des interdictions de circulation et de la chasse aux pauvres condamnés à la relégation véhiculaire dans les banlieues des grandes villes ? Un cadre de Monsanto, un ex-patron de l’industrie automobile diéselisée, un bétonneur ayant fait fortune dans les parkings de supermarché ? On ne sait pas encore…
Si seulement la sortie d’Hulot qui n’en pouvait plus de fermer sa g… (pour paraphraser le Père Chevènement qui avait là fait preuve de panache) pouvait servir d’exemple aux inusables occupants des actuels ministères de l’Intérieur (et donc de la sécurité rentière) ou des Transports… Ne rêvons pas trop : ces marchands de langue de bois ne donnent aucun signe tangible de remise en question, malgré des mesures de sécurité routière ou de considération du réseau routier et de ses usagers qui en disent long sur l’état pitoyable de la pensée de nos « dirigeants ». Ceux-là, le seul panache qui les distingue, c’est celui avec lequel ils nous enfument et même Hulot n’a pas pu le dissiper. Espérons qu’en claquant la porte, ça fasse au moins un bon courant d’air !
Tiens, c’est ça qu’il nous faudrait : un ministre des courants d’air. En attendant, rien de tel qu’une bonne balade à moto histoire de respirer l’air de la Liberté, tant que c’est encore possible.

Vos commentaires

  • Le 29 août à 11:48, par DAGUET En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Bonjour,
    Comment N.Hulot a-t-il pu avoir la naïveté de croire que le libéralisme promis par Macron pouvait avoir un semblant de compatibilités avec ses convictions ? C’est atterrant de voir quand même ce manque de lien de la part d’un personnage qui a parcouru la planète de part en part et qui n’a jamais relié ces 2 aspects.
    Mais si le fait qu’il parte n’est qu’un courant d’air, c’est bien peu...un peu comme la politique des petits pas dont il a fait mention !
    Bonne balade, des pointes de chaleur sont encore annoncées.

    Narbéguéda

  • Le 29 août à 12:59, par Legrandchauve En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Mais ne soyons pas dupes, car souvenez-vous de qui a longtemps sponsorisé l’émission Ushuaïa ? un de nos plus grands pollueurs : Rhône-Poulenc, souverain de l’industrie chimique ...
    V+++

  • Le 29 août à 13:38, par Yvan En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Ambiguë, menteur, orgueilleux....il avait toute sa place en politique pourtant !!

  • Le 29 août à 15:24, par Marco d’en bas à droite En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Honnêtement je ne vais pas pleurer sur le sort qui a été réservé à ce pitre. Si on l’écoute, son échec serait presque dû au manque de soutien de l’opposition face à un enjeu majeur. Hulot aime trop son image publique pour supporter la déliquescence de son prestige. A l’époque d’Ushuaïa, il était toujours au centre de l’image. Ces gens n’aiment rien tant qu’eux-mêmes !
    Alors finalement, la vraie question est : qu’est-ce qui va changer pour nous avec son remplaçant ? Le reste est anecdotique.

  • Le 29 août à 18:21, par neo En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    " libéralisme économique de macron" faudrait peut savoir de quoi vous parlez quand même..le libéral c’est celui qui lutte contre l’étatisme à outrance or y’a pas plus étatiste que l’énarque Macron (de + en + d’impôts pour de - en - de libertés) ..donc dire qu’il fait du libéralisme c’est complètement débile. quand vous comprendrez ça , vous gagnerez en crédibilité.

  • Le 30 août à 00:35, par Moreaux Patrice (membre du CA de la FFMC 74) En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Et on continue, après le flop de la « convergence des luttes » du printemps (termes employés par la CGT, FI, mais pas pas par d’autres syndicats ou partis politiques).
    Pour rappel, l’argumentation fallacieuse pour se ranger sous la bannière de la « convergence des luttes » dans le combat -juste- de la FFMC contre les décisions néfastes concernant la sécurité routière était : faisons sauter le premier ministre, on gagnera du temps !!!!

    Est-il conforme aux statuts de la FFMC qu’un certain nombre de membres du BN, et plus encore du SN (qui sont des personnes salariées de la FFMC, et n’ont donc pas à définir ses orientations même si elles peuvent bien sûr, exprimer leurs avis) embarquent l’association dans cette voie ?

    Créez directement un blog sur Médiapart en vos noms, et laissez la FFMC dans son ensemble en dehors de ces positionnements qui vont bien au delà de la défense des motards !

  • Le 31 août à 07:21, par Régis En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Est ce que la ffmc se serait fait noyautée par des crypto melanchonistes ?
    Je suis libéral et je me sents offensé d’être comparer a la clique mafieuse de gouvernement.
    La FFMC est apolitique et doit le rester.

    "Nargebda" pour ressembler a Che Guevara ? Le boucher Cubain ?

    Écoeurant.

  • Le 3 septembre à 21:11, par Nathalie En réponse à : Hulot : porte claquée et courants d’air.

    Moi , politique mise à part, je trouve que Nicolas Hulot, a eu, lui au moins, les couilles de claquer la porte
    Nathalie

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.